Installation de pompe à chaleur : quel type choisir ?

pompe à chaleur

À long terme, l'utilisation d'une pompe à chaleur est économique et écologique. Choisir d'utiliser une pompe à chaleur, c'est choisir un mode de chauffage utilisant des énergies renouvelables. Installer une pompe à chaleur chez soi est une excellente idée ! Cependant, il existe divers types de PAC. Comment alors choisir le modèle qui convient à vos besoins ?

Petit rappel sur le fonctionnement d’une PAC (Pompe à Chaleur)

Une pompe à chaleur, ou PAC, est un appareil qui convertit les calories naturellement qui sont présentes dans un environnement en chaleur. Cela peut se faire grâce à un système de chauffage interne tel qu'un radiateur ou un plancher chauffant. Le chauffage, le refroidissement ou la production d'eau chaude peuvent être réalisés par une pompe à chaleur basée sur l'air extérieur, la terre ou l'eau souterraine. Ce processus nécessite que la pompe à chaleur comprime les calories contenues dans ces sources. Compte tenu des avantages d'une pompe à chaleur, l'utilisation d'énergies renouvelables est un énorme avantage. Ces facteurs rendent l'installation d'une pompe à chaleur coûteuse. De plus, la mise en place d’un tel appareil de chauffe requiert d’une source d'alimentation. Ainsi, quelle pompe à chaleur choisir ? Principalement, il existe trois principaux types de pompes à chaleur : électrique, à gaz et à eau. Un système de chauffage à eau peut être utilisé avec la plupart des pompes à chaleur air/eau. Ces systèmes utilisent les calories de l'air extérieur pour chauffer l'eau. La pompe à chaleur air/air prélève la chaleur de l'air extérieur et la transfère dans les pièces d'un logement. Cela se fait grâce à un système de ventilo-convecteur. Les systèmes de pompe à chaleur à eau/géothermie distribuent l'énergie thermique de la nappe phréatique dans des radiateurs à eau. Il est important de connaître la consommation d'énergie et le coefficient de performance (COP) de votre thermopompe, aussi appelé l'inverse de son efficacité, afin d'économiser de l'argent à long terme. Le COP vous aide à déterminer la rentabilité de votre appareil en calculant le rapport entre l'électricité dont votre pompe à chaleur a besoin pour fonctionner correctement et l'énergie qu'elle produit. Ainsi, vous pouvez vous rendre sur le site de engie-homeservices.fr pour plus d'informations.

Prendre en compte la puissance de la pompe à chaleur avant de le choisir

L'achat d'une pompe à chaleur assure un chauffage domestique efficace. Déterminez la puissance nécessaire pour bien chauffer votre maison en étudiant ses besoins énergétiques. Un dimensionnement incorrect peut coûter très cher aux propriétaires. Lorsqu'il est question de pompes à chaleur sous-dimensionnées, le terme est utilisé pour décrire le moment où les besoins en chaleur et en eau chaude d'une maison ne sont pas satisfaits. Il en résulte un confort insatisfaisant et la pompe à chaleur est continuellement surutilisée sans jamais pouvoir répondre aux demandes. La consommation d'électricité supplémentaire en raison du système de secours nécessite des paiements supplémentaires par le ménage. Une fois activé, ce système tire son énergie du réseau. Lorsque la taille d'une pompe à chaleur dépasse la taille de boîtier nécessaire, un surdimensionnement se produit. Cela conduit à une sous-utilisation de l'équipement, ce qui le fait fonctionner de manière erratique et s'arrête souvent en milieu de cycle. Cela peut endommager le compresseur en raison d'une usure prématurée. Il est important de choisir la bonne taille de pompe à chaleur pour votre maison lors de l'installation de l'unité. Cette décision vous permet d'économiser de l'argent et de réduire la consommation d'énergie.

Bien choisir vos émetteurs en fonction du type de votre pompe à chaleur

Pour utiliser une pompe à chaleur basse température, des émetteurs de chaleur spécifiques sont nécessaires. Ils peuvent être utilisés avec un système de chauffage par le sol dans le sol de la maison. Les tuyaux de la thermopompe, qui sont installés dans le sol, font circuler l'eau qui est chaude en circulant dans la thermopompe. Une chaleur uniforme et douce pénètre dans toute la maison lorsque ce processus se produit. Les conduits assurant la diffusion de la chaleur et de l'eau peuvent être placés près des murs ou du plafond. Ce système atténue l'insonorisation et offre des avantages similaires au chauffage par le sol. Ces deux systèmes utilisent les mêmes principes pour améliorer le bâtiment. L'utilisation d'une pompe à chaleur pour produire de l'eau chaude ouvre la voie aux radiateurs comme les modèles en aluminium. Ce processus amène les radiateurs à chauffer non seulement les pièces dans lesquelles ils se trouvent, mais également le corps du radiateur lui-même. L'association d'une pompe à chaleur et d'un radiateur basse température permet d'obtenir des résultats optimaux. Les systèmes de chauffage traditionnels sont généralement installés dans les maisons ; cela inclut les pompes à chaleur à haute température. Ces systèmes fonctionnent différemment, car ils doivent s'adapter à des radiateurs à haute température.

Considérer le coefficient de performance pour le choix d’une PAC

La puissance d'une PAC se mesure par son COP ou coefficient de performance. Cet indicateur est essentiel pour connaître l'efficacité d'une pompe à chaleur donnée, car il indique la quantité de chaleur produite par la machine par rapport à la quantité d'électricité qu'elle consomme. Ce petit chiffre peut être important lors du choix d'une pompe à chaleur à acheter. Une pompe à chaleur performante nécessite un Coefficient de Performance supérieur à la moyenne ; ou COP. Plus un COP est élevé, plus la pompe à chaleur est efficace. Par exemple, une pompe à chaleur avec un COP de 3 ou plus peut produire 3 kilowatts de chaleur pour chaque kilowatt d'électricité utilisé. Cela signifie qu'une pompe à chaleur avec un COP de 3 ou plus peut produire 3 kilowatts de chaleur pour chaque kilowatt d'électricité utilisé. L'appareil nécessite moins d'énergie qu'il n'en produit en raison de sa grande production d'énergie. Cela atténue une quantité importante de dépenses énergétiques inutiles. La réduction de la différence de température entre l'air extérieur et les émetteurs de chaleur se traduit par un plus grand coefficient de rentabilité ou de performance. Il est plus économique d'utiliser des sources émettrices à basse température telles qu'un chauffage par le sol ou des ventilo-convecteurs. Pour cette raison, les pompes à chaleur avec un coefficient plus faibles sont plus efficaces et plus rentables.

Pourquoi solliciter les compétences d’un chauffagiste à Andenne pour vos besoins de chauffage ?
Comment détecter les problèmes courants de votre chaudière gaz ?

Plan du site